Cette page a été traduite automatiquement

Les membres de la SGfB ne doivent passer que les parties d’examen marquées d’un *.

échec à l’examen :

Conformément au RC 6.4, les parties d’examen insuffisantes peuvent être répétées deux fois. Pour la répétition de certaines parties de l’examen, la commission d’examen fixe les taxes. L’interruption de l’examen par les candidats est considérée comme un échec.

Partie 1 de l’examen
Travail de diplôme

Tâche

Le travail de diplôme est rédigé à l’avance et par écrit.

  • Le travail de diplôme comprend la description d’un processus de conseil dans le domaine psychosocial avec une personne individuelle, un couple ou un groupe. Les candidats y abordent de manière différenciée leur propre pratique de conseil et les théories, approches, objectifs et méthodes disponibles et appliqués, ainsi que l’assurance qualité.
  • Il ressort du travail de diplôme que les candidats sont capables de décrire, de réfléchir et d’évaluer un processus de conseil complexe de manière autonome et axée sur la pratique, et de se présenter comme des conseillers compétents agissant sous leur propre responsabilité dans le domaine psychosocial. La présentation du client ou de la cliente contient les informations pertinentes pour le processus de conseil.

Les procédures décrites dépendent de la problématique ou des questions des personnes à conseiller. La conseillère ou le conseiller explique de manière concluante quelles sont les théories qui guident son action, quelle est la démarche méthodologique qu’elle voit et dans quelle mesure elle peut l’appliquer elle-même de manière compétente.

Structure

Volume du travail de diplôme 40 – 60 pages. Voir Formulaire.

  • Présentation générale d’un processus de consultation d’au moins 3 séances dans le domaine du conseil psychosocial (5 pages de texte*).
  • Présentation comprimée de chaque session (1 page de texte max. par session)
  • Description d’une séquence de conseil, y compris la transcription d’un enregistrement audio ou vidéo (8-10 min.). Celle-ci peut être identique à l’enregistrement de PT 3. Cette présentation doit intégrer une réflexion sur les approches, théories, méthodes et interventions utilisées, ainsi que sur leurs effets sur le processus de conseil et sur le vécu personnel (25 pages de texte*).
  • Présentation théorique approfondie d’un aspect thématique du processus de conseil (6 pages de texte*)
  • Réflexion différenciée sur le comportement en tant que conseillère ou conseiller, sur le style de conseil élaboré, sur le processus de son propre développement en tant que conseillère ou conseiller et sur les enseignements tirés pour la suite du développement (10 pages de texte*)
  • Bibliographie et références

* Valeur indicative

Critères d’évaluation

Les éléments suivants sont évalués :

  • Présentation générale du déroulement d’un processus de conseil
  • Présentation détaillée d’au moins une séquence du déroulement et de la progression et des objectifs, concepts, méthodes, procédures et interventions choisis et appliqués, ainsi que de leur effet sur le processus de conseil (selon le protocole audio ou vidéo)
  • Discussion et réflexion théoriques
  • Réflexion sur le style personnel de conseil et le processus en tant que conseiller/ère
  • Présentation formelle du travail de diplôme écrit
  • Critères formels :

  • Le travail de diplôme est entièrement conforme à la structure prescrite
  • Les déclarations sont compréhensibles et correctes sur le plan linguistique
  • La présentation est claire
  • Critères de contenu :

  • Le thème et la/les problématique(s) sont justifiés, pertinents pour l’orientation et orientés vers la pratique.
  • Les questions à traiter sont formulées de manière précise
  • Les éventuelles situations pratiques décrites correspondent au thème ou à la/aux problématique(s).
  • La présentation des théories et des réflexions pertinentes est correcte sur le plan technique.
  • Les réponses et les conclusions se réfèrent aux questions posées
  • Sur la base des réponses, des conclusions concrètes ont été tirées
  • Le travail est évalué de manière critique
  • Les candidat(e)s sont capables de justifier théoriquement leurs interventions. Ils expliquent quelles théories guident leur action, quelle est leur approche méthodologique et s’ils l’appliquent eux-mêmes de manière compétente. En outre, ils réfléchissent aux options possibles.

Formulaire

  • Les candidat-e-s confirment par écrit qu’ils/elles ont rédigé eux-mêmes/elles-mêmes leur travail de diplôme.
  • A titre indicatif, le nombre de pages du travail de diplôme doit être compris entre 40 et 60 pages de texte A4 (sans bibliographie ni annexe), avec une police de caractères de taille 11 et un interligne de 1,5.
  • Les sources doivent être indiquées correctement, la bibliographie doit mentionner : Auteur, année de publication, titre, lieu, éditeur.
  • Le travail de diplôme est remis en trois exemplaires dans le délai indiqué par le jury d’examen (2 exemplaires reliés par courrier, un exemplaire électronique par e-mail).
  • Le non-respect de la date de remise entraîne la non-admission à l’examen.

L’évaluation de la partie d’examen se fait selon la fiche d’évaluation de la partie d’examen 1.

Partie 2 de l’examen :
Concept de consultation

Tâche

Les candidats rédigent un concept de conseil personnel qui rend compte de leur activité de conseil et les rend perceptibles en tant que conseiller.

Ils y expliquent quelle image de l’être humain (remplie de leur propre personnalité) les guide, en quoi elle est fondée et pourquoi ils partagent cette conviction. De même, quelles sont les théories, les objectifs et les méthodes qu’ils utilisent dans l’approche de conseil correspondante et comment ils évaluent leur activité de conseil. Il s’agit de relier les modèles théoriques à son propre travail concret en tant que conseiller.

Structure

Le concept de conseil comprend notamment des déclarations sur les thèmes suivants :

  • Conditions personnelles et professionnelles : Qualification, compétences clés
  • Image de l’être humain/ principes éthiques/ bases juridiques
  • Approche de conseil
  • Théories guidant l’action
  • Clientèle, groupes cibles, y compris Délimitations
  • Objectifs généraux et spécifiques de la consultation, y compris Délimitations
  • organisation de la relation (entre autres, volontariat, confidentialité)
  • Méthodes de consultation
  • Processus de conseil, du premier entretien à la conclusion
  • Gestion des dossiers, administration, marketing
  • Assurance qualité professionnelle : évaluation, formation continue
  • Interaction au sein du concept de conseil

Critères d’évaluation

Le concept de conseil présente de manière claire et concise l’image que l’on a de soi en tant que conseiller/ère et la compréhension de sa propre activité dans le domaine du conseil psychosocial.

Formulaire

  • A titre indicatif, le nombre de pages du concept de conseil est de 15 à 20 pages de texte A4 (sans annexe), avec une police de caractère de 11 et un interligne de 1,5.
  • Les citations doivent être correctement déclarées et le travail doit être accompagné d’une déclaration d’indépendance.
  • Le concept de conseil est remis en trois exemplaires avant la date limite indiquée par la commission d’examen.
  • Le non-respect de la date de remise entraîne la non-admission à l’examen.

L’évaluation de l’épreuve se fait sur la base de la fiche d’évaluation disponible dans la zone de téléchargement ci-dessus. Les candidats dont la fiche d’évaluation (de chaque examen initial) ne figure pas dans la zone de téléchargement doivent demander la fiche d’évaluation au secrétariat.

Partie 3 de l’examen :
Pratique de la consultation avec enregistrement audio ou vidéo

Évaluation sur la base d’une séance de conseil avec enregistrement audio ou vidéo. L’examen est oral et dure 75 minutes (y compris la lecture de l’enregistrement audio ou vidéo).

Tâche

Les candidats réalisent en amont de l’examen un enregistrement audio ou vidéo d’une séance de conseil et en choisissent une ou deux séquences d’une durée totale de 8 à 10 minutes.

Remarques sur le choix de la ou des séquences

  • L’enregistrement doit montrer au moins deux ou plusieurs interventions du conseiller/de la conseillère
  • Elle montre les changements du client ou de la cliente par rapport à l’objectif de la consultation.
  • Il convient de noter : Les experts jugent sur la base de ce qu’ils voient et entendent ; ce qui s’est passé avant ou après sert d’information de base.

Les candidat(e)s transcrivent les séquences de consultation sélectionnées. En outre, la présentation de cas correspondante est rédigée sur une page A4. La présentation du cas contient des informations sur

  • Client(e) ou clientèle
  • Demande ou problème
  • Contexte de la session
  • Objectif de la consultation
  • Longueur de la ou des séquences sélectionnées

Les lignes du transcript sont numérotées.

Les candidats apportent à l’examen la séquence audio ou vidéo ainsi que tout l’équipement technique nécessaire à la lecture de la séquence. La transcription et la présentation du cas sont apportées en trois exemplaires.

Les candidats anglophones sont autorisés à présenter, pour la partie 3 de l’examen, un enregistrement audio ou vidéo en anglais, une transcription en anglais ainsi qu’une présentation de cas en anglais.

Structure

L’examen se déroule en trois phases :

  1. Les candidat(e)s décrivent la situation de conseil et le processus de conseil. Les experts posent des questions.
  2. Les candidats présentent la séquence de conseil choisie.
  3. Les expert-e-s posent des questions sur l’extrait de conseil présenté, sur le processus de conseil et sur le concept de conseil sur lequel il repose. Ils donnent aux candidat-e-s l’occasion de répondre aux questions dans le sens de leur propre concept de conseil.

Critères d’évaluation

La séquence de conseil choisie est à chaque fois évaluée par deux experts.

Lors de l’entretien d’examen, la candidate ou le candidat explique la séquence de conseil à la lumière du concept de conseil concerné.

Critères généraux : compétences de base en matière de conseil

  • Perception et réflexion
    Les candidat(e)s

    • décrivent la situation de conseil
    • prennent en compte les besoins des clients et réfléchissent au processus de conseil
    • prennent conscience d’eux-mêmes
  • Communication et conduite d’entretiens
    Les candidat(e)s

    • établissent et maintiennent le contact
    • communiquent clairement
    • appliquent des techniques d’entretien
    • abordent et traitent les conflits
  • Organisation de la relation de conseil
    Les candidat(e)s

    • établissent des relations professionnelles, les rendent favorables, les maintiennent et les terminent à la fin de la consultation
  • Conscience des rôles
    Les candidat(e)s

    • assument un rôle clair, le décrivent et le remettent en question
    • reconnaissent et respectent les limites de l’activité de conseil
  • Conception de processus et interventions
    Les candidat(e)s

    • utilisent des méthodes appropriées et conçoivent des interventions efficaces

Les candidat(e)s

  • expliquent la démarche choisie à la lumière de leur propre concept de conseil et des théories et modèles directeurs
  • établissent des liens supplémentaires avec leur concept de conseil

Le classement général est établi en fonction de critères généraux et spécifiques à l’approche.

Formulaire

Les mesures suivantes doivent être prises pour la protection des données :

  • Le client est informé à l’avance de l’objectif et de la finalité de l’utilisation des enregistrements dans le cadre de la formation et de l’examen.
  • Les documents d’examen sont accompagnés de la déclaration de consentement du client ou de la cliente concernant l’utilisation de l’enregistrement. 1 original, 2 copies
  • Toutes les personnes participant à l’examen (secrétariat, commission d’examen, expertes et experts aux examens, observatrices et observateurs) sont tenues au secret professionnel.

La partie 3 de l’examen dure au total 75 minutes, y compris le temps de préparation. la lecture de l’enregistrement audio ou vidéo. Les candidats apportent à l’examen la séquence audio ou vidéo ainsi que tout l’équipement technique nécessaire à la lecture de la séquence.

L’évaluation de la partie de l’examen se fait selon la fiche d’évaluation dans la zone de téléchargement ci-dessus. Les candidats dont la fiche d’évaluation (de chaque examen initial) ne figure pas dans la zone de téléchargement doivent demander la fiche d’évaluation au secrétariat.

Partie 4 de l’examen :
Colloque final

Tâche

Lors de l’entretien final, les candidats démontrent qu’ils sont en mesure de décrire de manière convaincante leur propre comportement en tant que conseillers, d’y réfléchir de manière critique, de le justifier de manière plausible et en s’appuyant sur la théorie, de l’évaluer de manière réaliste et d’en tirer des conclusions pour la suite de leur développement professionnel. Le colloque final dure 90 minutes.

Structure

  • Les candidats présentent leur concept de conseil (env. 10 min.) et mettent en relation leur réflexion avec l’exemple pratique (partie 3 de l’examen).
  • Les experts posent des questions sur le comportement pertinent en matière de conseil et sur les déclarations des candidats en tant que conseillers.
  • Ils invitent les candidats à réfléchir aux comportements et déclarations abordés, à les justifier et à les évaluer, à identifier les changements de comportement indiqués et à formuler des conclusions pour leur développement professionnel.

Critères d’évaluation

  • Présentation :
    Les aspects essentiels du concept de conseil sont présentés de manière claire et compréhensible. Les candidat(e)s peuvent préciser certains points du concept.
  • Communication :
    Les candidats communiquent de manière congruente, active, consciente et adaptée à la situation. Les déclarations ne sont pas contradictoires et sont compréhensibles. Les positions propres sont défendues avec calme et conviction. Les candidats réagissent de manière adéquate aux questions, aux critiques et aux propositions des expertes et des experts.
  • Esprit conceptuel et analytique :
    Les idées et les propositions sont présentées de manière claire et concise. L’argumentation est concluante, cohérente et théoriquement fondée.
  • Pensée systémique et interconnectée :
    Lors de la formulation d’idées, de justifications ou d’argumentations, les candidat(e)s se réfèrent au contexte du système.
  • Flexibilité et réaction à la situation :
    Les candidats réagissent de manière flexible et appropriée aux situations inattendues et aux changements de contexte.
  • L’autoréflexion :
    Les candidat(e)s décrivent leurs propres forces, capacités et limites et font ainsi preuve de conscience des ressources.
  • Éthique professionnelle :
    Les candidats agissent sur la base de principes réfléchis et peuvent les défendre.

Formulaire

La présentation du concept de conseil dure environ 10 minutes. Un flipchart, un tableau d’affichage et un moyen de projection sont mis à disposition comme outils. Les candidats apportent à l’examen les appareils techniques nécessaires à la présentation du concept de conseil.

L’ensemble de l’examen dure 90 minutes.

L’évaluation de la partie d’examen se fait selon la fiche d’évaluation de la partie d’examen 4.